INFRACTIONS - PERMIS DE CONDUIRE 
                              

​​​​​​​           



Maître ALVES a traité avec succès des centaines de dossier de droit routier, infractions routières et récupération de permis (suspendus ou invalidés).

Que vous ayez été verbalisé pour un excès de vitesse, pour un franchissement de feu rouge ou pour une conduite en état d'ébriété ou sous l'emprise de stupéfiants, afin de sauvegarder vos points, votre permis de conduire, et votre casier judiciaire, le cabinet de Maître ALVES vous défendra au mieux de vos intérêts tant devant le juge pénal, qu'auprès des juridictions administratives.

Petits rappels utiles pour sauver bien des permis de conduire :

- lorsque vous payez une amende, vous perdez les points y afférents sans aucune possibilité de contestation ultérieure ; pensez à vérifier votre solde de points avant de payer ;

- sachez que le solde de points affiché sur le site Telepoint l'est sous réserve de l'enregistrement ultérieur d'autres infractions qui n'auraient pas été encore enregistrées ; 

vous devez donc, avant toute initiative malheureuse, vous procurer à la Préfecture de votre domicile un relevé d'information intégral de votre permis de conduire afin de savoir gérer votre solde de points sans commettre d'erreur en sachant exactement quelles infractions ont été enregistrées et celles qui ne le sont pas encore ;


- vous pouvez effectuer un stage de récupération de points (ajout de 4 points) même si le solde de votre permis est de zéro point et ce tant que la lettre 48 SI n'a pas été reçue ;

- vous pouvez effectuer un stage par an ;

- si vous ne pouvez effectuer de stage car le dernier date de moins d'un an, il faut contester les avis de contraventions reçus et faire durer la (ou les) procédure(s) afin d'effectuer un (ou plusieurs) stage(s) dès que possible et porter le solde de points à un montant permettant d'éviter l'invalidation du permis. 


- en cas de suspension administrative de votre permis de conduire, vous pouvez adresser un recours gracieux au Préfet dans les deux mois de la notification de l'arrêté de suspension.

- les recours contre la décision d'invalidation du permis de conduire pour solde de points nul sont irrecevables passés un délai de deux mois à compter de la notification de la lettre 48 SI ; pensez à consulter votre avocat en temps utile.






Pour réserver une consultation, veuillez remplir le formulaire suivant (tous les champs sont obligatoires).

Sélectionnez la prestation souhaitée
Nom
Prénom
Votre adresse email
Votre téléphone
Votre demande Votre demande Votre question (1000 caractères, soit environ 10 lignes maximum)
Prévisualiser ma demande Traitement en cours